À 23 ans, Maxime Varloteaux met sur pied Créa Web

Maxime Varloteaux

Avec Créa Web, Maxime Varloteaux propose la création de sites web sur mesure, à la demande, pour les collectivités, associations, entreprises.


Maxime Varloteaux n’a que 23 ans, mais les pieds sur terre. Il vient de monter sa propre entreprise, Créa Web. Le jeune homme, qui a passé son enfance à Plumelin et qui habite aujourd’hui aux portes de Locminé, propose la création de sites web sur mesure.

Après son BTS service informatique des organisations, à Ploemeur, obtenu en 2019, il a continué avec une licence 3, méthode informatique appliquée à la gestion des entreprises.

« Le confinement arrivé, j’ai eu le temps de mener à bien mon projet de création de sites web sur mesure, raconte Maxime. En clair, à la demande d’un client, qui peut être une association, une entreprise, une collectivité et même un particulier, je réalise, à partir de rien, un site web. Des fois, j’en refais un. Pendant le temps de la création, je discute avec le client avant d’arriver à la forme finale ».

Ouest-France, Maxime VARLOTEAUX


Maxime Varloteaux n’a que 23 ans, mais les pieds sur terre. Il vient de monter sa propre entreprise, Créa Web. Le jeune homme, qui a passé son enfance à Plumelin et qui habite aujourd’hui aux portes de Locminé, propose la création de sites web sur mesure.

Après son BTS service informatique des organisations, à Ploemeur, obtenu en 2019, il a continué avec une licence 3, méthode informatique appliquée à la gestion des entreprises. « Le confinement arrivé, j’ai eu le temps de mener à bien mon projet de création de sites web sur mesure, raconte Maxime. En clair, à la demande d’un client, qui peut être une association, une entreprise, une collectivité et même un particulier, je réalise, à partir de rien, un site web. Des fois, j’en refais un. Pendant le temps de la création, je discute avec le client avant d’arriver à la forme finale ».

Maxime Varloteaux a commencé par refaire le site web du club de football Avenir sportif Moustoir-Ac, dont il est le responsable en communication. Il a continué par réaliser le site de l’association Loc O Motiv de Locminé. Actuellement, il est en train de développer un autre site web.

Il constate que les demandes ne manquent pas dans ce volet de l’informatique.

« Tout passe par le numérique aujourd’hui et tout le monde cherche à se mettre au diapason, souligne le jeune homme. Les gens se rendent compte qu’ils doivent passer par internet s’ils veulent avoir une notoriété. »

Ouest-France, Maxime Varloteaux

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire